Quelle stratégie d'investissement à Toulouse ?
5f7c1c4db4d7e-1920.jpg

VICTOR investissements vous guide en fonction de votre stratégie d’investissement.

Si vous optez pour une stratégie « patrimoniale» 

La stratégie dite patrimoniale consiste à cibler un bien sûr, qui conservera sa valeur dans le temps avec un risque le plus minimisé possible. Ce type de bien est en général moins rentable mais se situe en plein centre-ville dans des quartiers prestigieux.

Les quartiers à cibler sont : les Carmes, Esquirol, Jean-Jaurès, Saint-Sernin et de façon générale les quartiers à proximité immédiate de la Place du Capitole.

L’hyper-centre de Toulouse est géographiquement très réduit, pour autant, la demande y est très importante et l’offre restreinte. L’attrait de la zone est certain (qualité de vie, entreprises, commerces, etc.), il s’agit donc d’une zone sûre qui devrait a fortiori s’apprécier sur les années à venir. La forte demande de la part des investisseurs entraine un coût d’acquisition supérieur à la moyenne de la ville, il faut donc s’attendre à payer plus cher pour avoir accès à ce type de bien. Les locataires seront eux aussi prêts à payer ce « premium » permettant ainsi de maintenir la rentabilité à un niveau acceptable. Qui plus est, la tension sur la zone rend la vacance locative inexistante.

Référence sur un 20 m2 :

  • Prix moyen au m2 : 5 000 €

  • Loyer moyen : 500 €

  • Rendement brut : entre 4 et 7 %

Si vous optez pour une stratégie de « développement »

La stratégie dite de développement consiste à cibler un bien dans une zone en devenir, cette stratégie consiste à miser sur une plus-value à moyen-terme. Ce type de bien devrait connaitre une rentabilité croissante avec des loyers augmentant au fur et à mesure que le quartier s’apprécie.

 

Les quartiers à cibler sont : Jolimont, La Roseraie, les Chalets, Le Busca, etc.

Les projets d’urbanisme et de redynamisation en font des quartiers d’avenir. L’immobilier y est dynamique, les prix d’acquisition restent plus faibles que pour un investissement patrimonial, ainsi, le rendement brut y est plus élevé. Miser sur ces quartiers est un pari sur la plus-value qui devrait être maximisée grâce à des prix de moins en moins abordables sur l’hyper-centre qui poussent les investisseurs à s’orienter vers les quartiers limitrophes.

Référence sur un 20 m2 :

  • Prix moyen au m2 : 3 000 €

  • Loyer moyen : 450 €

  • Rendement brut : entre 4 et 9 %

Si vous optez pour une stratégie de « rendement »

La stratégie dite de rendement consiste à cibler le meilleur rapport entre les loyers à percevoir et le prix d’acquisition afin de maximiser la rentabilité. Ce type de bien correspond en général à des petites surfaces, situées en périphérie.

 

Chez VICTOR investissements nous ciblons des villes comme Fenouillet, Aucamville, Balma ou encore Blagnac qui bénéficient du dynamisme de la région toulousaine mais dont les prix immobiliers restent encore très abordables. La demande y est plus réduite, pour cela nous conseillons de faire très attention lors de la réalisation de votre étude de marché afin d’adapter votre logement à la demande et ainsi limiter au maximum la vacance locative. Les locataires restent en général plusieurs années, ce qui annule le risque de vacance et augmente d’autant la rentabilité de votre investissement. Il est assez difficile de prédire une véritable plus-value sur ce type de bien, c’est pourquoi nous conseillons à nos clients de s’orienter vers ce type d’appartements uniquement s’ils comptent le conserver pour une durée de 5 ans au moins (nécessaire à l’amortissement des différents coûts liés à l’acquisition elle-même). Le « faible » ticket d’entrée (de 70 000 € à 80 000 €) permet aussi au plus grand nombre d’investir dans la 4ème agglomération française.

Référence sur un 20 m2 :

  • Prix moyen au m2 : 2 500€

  • Loyer moyen : 400 €

  • Rendement brut : entre 5 et 12 %

VICTOR investissements vous accompagne !