Dans quels quartiers investir à Toulouse ?
img-quartier03.jpg

Quartier Carmes

Investir aux Carmes : « Le quartier historique »

Quartier typiquement toulousain avec ses ruelles pavées et ses immeubles en briques, c’est un lieu calme dans l’hyper-centre toulousain. Le quartier des Carmes est un mélange entre bars branchés, librairies et friperies, il accueille plusieurs fois par semaine des petits marchés qui rendent son charme d’antan à ce quartier prisé des touristes et des familles aisées. Les prix y sont parmi les plus chers de la ville rose. C’est un quartier à privilégier si vous souhaitez investir dans un appartement avec du cachet en plein cœur de la ville.

Mars 2020, le prix au m2 moyen d’un appartement est de 5 068 €, avec un prix variant entre

3 142 € et 6 744 €. (Source : Meilleurs Agents)

6b9ddf0f5901a18d10dd7f6c9912e088.jpg

Notre Dame du Taur

Investir rue du Taur : « Entre histoire et modernisme »

Quartier similaire à celui des Carmes pour son charme avec ses immeubles en briquettes rouges. L’axe central : la rue du Taur relie la Basilique Saint-Sernin à la place du Capitole. Le quartier est majoritairement fréquenté par les touristes mais se situe aussi et surtout sur un emplacement stratégique pour les étudiants de la faculté de Toulouse 1 (21 200 étudiants en 2019). Investir dans ce quartier assure à l’investisseur une tranquillité d’esprit quant à la mise en location de son bien qui se fera facilement du fait de la demande (étudiante notamment) très importante. On privilégiera ici un studio ou un T1 pour un investissement immobilier locatif.

Mars 2020, le prix au m2 moyen d’un appartement est de 4 611 €, avec un prix variant entre

2 737 € et 6 105 €. (Source : Meilleurs Agents)

Allée_Jean_Jaurès_(Toulouse)_2020.jpg

Avenue Jean Jaurès

Investir à Jean Jaurès : « L'avenue centrale de l'hyper-centre »

Le quartier des allées Jean Jaurès souvent boudé par les Toulousains vient pourtant de bénéficier d’un lifting des plus important avec une végétalisation des allées et une voirie réduite au profit de l’espace réservé aux piétons. Un lieu qui promet de voir passer nombre de Toulousains et ainsi redorer l’image de ce quartier. Cette revitalisation devrait être d’autant plus marquée au niveau de la gare Matabiau avec le projet de création de la Tour d’Occitanie haute de 153 mètres (40 étages) devant accueillir un hôtel Hilton ainsi que de nombreux bureaux d’entreprises, de quoi faire bondir l’attrait pour le quartier !

Mars 2020, le prix au m2 moyen d’un appartement est de 4 380 €, avec un prix variant entre

2 996 € et 5 625 €. (Source : Meilleurs Agents)

53615555_2038775219511379_31916646981603

Quartier Jolimont

Investir à Jolimont : « La petite couronne toulousaine »

Toujours au sein de la ville rose plusieurs quartiers tels que Jolimont ou encore La Roseraie offrent de belles opportunités pour l’investisseur souhaitant allier prix au m2 attractif et demande locative forte sans pour autant s’aventurer en dehors des frontières toulousaines. Les prix dans ces quartiers y sont en effet près de 50% moins chers que dans l’hyper-centre mais bénéficient d’une belle demande locative. Les jeunes actifs souhaitant rester à proximité du centre-ville (grâce au métro notamment) tout en cherchant un loyer plus abordable sont particulièrement intéressés par ces quartiers. Ces logements, plutôt récents, situés dans une résidence sécurisée seront en général équipés d’un parking (très apprécié par les locataires). Le T1 ou le T2 seront particulièrement recherchés par un public de jeunes actifs.

Mars 2020, le prix au m2 moyen d’un appartement est de 2 848 €, avec un prix variant entre

1 680 € et 4 202€. (Source : Meilleurs Agents)

002001205.jpg

Le Grand Toulouse

Investir dans le Grand Toulouse : « La métropole toulousaine »

La métropole du Grand Toulouse est en pleine évolution avec de nombreux projets d’aménagement du territoire. Ainsi, certaines villes bénéficient d’une demande locative importante : Blagnac et Seilh de par leur proximité avec Airbus ; Balma au cœur d’un pôle commercial ; Fenouillet avec la création d’un centre commercial central pour plusieurs communes alentours ; etc. Ces villes, bien qu’en dehors de Toulouse, offrent l’avantage de pouvoir réaliser une acquisition à « moindre » coût tout en maximisant les loyers et en limitant la vacance locative : une aubaine pour la rentabilité de votre investissement. La demande ne sera pas étudiante mais viendra d’une population active qui recherche un logement d’une taille supérieure à ce qu’elle aurait pu s’offrir sur Toulouse. Le T2 (meublé ou vide) sera donc particulièrement à privilégier.

Mars 2020, le prix au m2 moyen d’un appartement est de 1 999 €, avec un prix variant entre

1 163 € et 2 382 €. (Source : Meilleurs Agents)

VICTOR investissements vous accompagne !